Vous vous apprêtez à quitter Moncoeur-sca.be.

Vous vous apprêtez à quitter le site moncoeur-sca.be d'AstraZeneca Belgique. Les liens que nous publions sur notre site sont choisis avec soin. Cependant, nous attirons votre attention sur le fait que le contenu, les produits ou informations repris sur des sites tiers ne sont pas la propriété d'AstraZeneca Belgique et, ne sont donc pas contrôlés par AstraZeneca Belgique. Par conséquent, nous ne donnons aucune garantie, ne prenons aucune responsabilité et ne faisons aucune déclaration à propos de ces tiers, leurs produits ou services, la nature ou le contenu de leur site web et leurs politiques et pratiques en matière de protection des données personnelles.

 

Mode de vie

Les bases d’un mode de vie sain

Votre mode de vie détermine votre risque de développer une maladie cardiovasculaire. Les principaux facteurs de risque sont : le tabagisme, une tension artérielle élevée, un taux de cholestérol élevé, le manque d’exercice physique, le diabète, le stress et le surpoids. Le risque est plus grand si vous combinez plusieurs facteurs en même temps.

Il est possible d’agir par vous-même sur certains « facteurs de risque » pour réduire la probabilité de développer un(nouveaux) infarctus du myocarde.

Voici quelques recommandations :

1. Rappelez-vous régulièrement les raisons pour lesquelles vous changez votre mode de vie
  • Arrêtez de fumer
    Le risque d'infarctus du myocarde est plus élevé chez les fumeurs que chez les non-fumeurs.
  • Adaptez votre alimentation
    Une alimentation riche en fruits et légumes, produits laitiers faibles en matières grasses, céréales complètes, noix, volaille et poisson, sans trop d’acides gras saturés, de sucreries, de viande rouge et de boissons sucrées diminue le risque de maladie cardiaque récurrente.
  • Bougez davantage
    Les personnes ne pratiquant aucun exercice physique risquent davantage d’avoir un infarctus du myocarde que les personnes qui bougent régulièrement.
  • Buvez moins d’alcool
    L’excès d’alcool augmente le risque de cardiopathies coronariennes.
  • Adhésion au traitement (on parle aussi d’observance thérapeutique)
    En prenant correctement vos médicaments et en observant scrupuleusement les changements adéquats dans votre mode de vie, vous diminuez le risque d’apparition de nouveaux problèmes.
    Cliquez ici pour davantage de renseignements sur l’adhésion au traitement.
2. Sollicitez le soutien de vos prestataires de soins (les différents professionnels de la santé), de votre famille et de vos amis
  • Prestataires de soins :
    n’ayez pas honte de demander conseil à votre généraliste ou cardiologue. Ceux-ci vous aideront volontiers. Participez également au programme de réadaptation cardiaque. Les personnes qui participent à un tel programme se rétablissent mieux.
  • Arrêter de fumer dans le cadre d’un programme collectif :
    il ressort d’une étude que vous avez quatre fois plus de chance de réussir à arrêter de fumer si vous participez à un programme pour arrêter de fumer tout en suivant un traitement par patchs ou chewing-gums.
  • Les proches :
    ne cachez pas vos sentiments à vos proches. Parler peut vous aider.
3. Veillez à ce que les changements apportés à de votre mode de vie soient aussi agréables que possible
  • Optez pour une activité que vous appréciez, comme le jardinage, promener le chien, la danse ou le badminton. Vous aurez ainsi plus de chances de persévérer.
  • N’achetez pas de jus d’orange si vous n’aimez pas en boire, faites-vous plutôt plaisir avec des fraises si c’est ce que vous préférez.